Comprendre et apprivoiser ses émotions

  • Articles de fond
  • 2021-03-08 10:54:07
  • Aucun commentaire

Analyser ses émotions est souvent très complexe, la plupart des êtres humains ont des difficultés à les comprendre et à les nommer.Pas facile de mettre des mots sur nos émotions car les mots relève du langage de notre cerveau, alors que nos émotions relève du langage du corps.

Elle constitue cependant le lien principal entre le corps et l'esprit. Elles naissent dans notre corps (émotions de base correspondant à un dégagement hormonal ressenti physiquement), et se nuancent et se renforcent par notre esprit (elle deviennent alors des sentiments). Inversement, lorsque l'on repense ou que l'on ressasse une expérience marquante vécue, notre corps ressent les émotions correspondantes.

Elles peuvent se manifester selon différents registres : 

  • Psychologiques : elles peuvent nous faire palpiter, trembler, rougir, etc.
  • Cognitifs : notre malaise ou notre bien-être peuvent être identifiés et analysés par notre conscience. 
  • Psychiques: elles sont liées à notre histoire personnelle, à des événements passés souvent enfouis.
  • Réactionnels : elles peuvent provoquer la fuite, la crainte, des gestes d'affections, etc.
  • Verbaux : nous essayons de les retranscrire par des mots.

 

Emotion joie miroir

A quoi servent les émotions ?

Les émotions de base (la peur, le dégout, la joie, la colère, l'amour, la surprise) permettent notre survie. Mais, en réalité, nous ressentons beaucoup plus d'émotions que cela, c'est ce qui donne la palette de nos sentiments ! Elles sont liées à notre environnement et notre culture dans lesquels nous évoluons (comme par exemple la jalousie, l'ennui, la sérénité, etc.) et elles permettent à l'organisme vivant de s'auto-construire, de trouver son équilibre et de s'épanouir.

Qu'est-ce qui définit notre "bagage émotionnel" ?

Certaines personnes vivent dans la peur, d'autres sont la plupart du temps joyeuses, d'autres encore sont en permanence agressives et en colère. Ceci est lié à un mélange entre notre génome (que nous n'avons pas choisit) et notre environnement, notre vécu. Nous ne sommes pas vraiment maître de cela... mais nous pouvons agir pour éviter que les émotions, aussi fortes soient elles au départ, ne nous nuisent.

 

Nous pouvons apprendre à apprivoiser nos émotions ! 

Voici 10 conseils qui vous permettront de mieux vivre vos émotions : 

  1. Dé-dramatiser : les émotions sont là pour notre bien. Elles nous permettent de savoir si un événement ou une situation est favorable à la vie.
  2. Une émotion est toujours justifiée ! Tout ce que vous pouvez ressentir à lieu d'être, ne sous-estimez pas vos émotions.
  3. Ne rajoutez pas de l'émotion à l'émotion... en s'angoissant de sa peur, en s'énervent contre sa colère, etc. Dans ces cas-là, on amplifie le phénomène. Pas besoin de culpabiliser, l'émotion est là, et il y a une bonne raison à cela !
  4. Prenez vos responsabilités. Ne remettez pas la faute sur quelqu'un d'autre si vous ressentez une émotion. Votre émotion n'appartient qu'à vous et c'est à vous de choisir de prendre soin de ce que vous désirez ou de ce qui vous manque. 
  5. Fiez-vous à votre corps. Il est important que lorsqu'une émotion forte vous envahie, vous preniez le temps d'analyser les symptômes physiques (la gorge qui se noue, le rythme cardiaque qui s'emballe, etc.). Dans un premier temps, ne cherchez pas tout de suite à trouver une solution mais prenez un temps pour faire ce travail.
  6. Ne dramatisez pas : quand l'émotion est là, ne laissez pas votre esprit prendre le relais, il va vouloir amplifier le phénomène. Prenez le temps de respirer, de vous focaliser sur les sensations physiques qui vont s'estomper pendant l'exercice de respiration.
  7. Distinguez l'événement qui a provoqué l'émotion de ce que vous vous racontez(les jugements et interprétations notamment). Cela vous aidera à prendre du recul sur la situation.
  8. Analysez la situation : qu'est-ce qui a déclenché l'émotion ? Qu'avez-vous touché, entendu ou aperçu lorsque la scène s'est produite ? Quelle émotion ressentez vos exactement (de la peur, de la colère, de la tristesse, etc.) ?
  9. L'émotion vous permet de savoir ce dont vous avez besoin : la peur signifie que vous avez besoin d'avantage de sécurité, la colère de mieux se connaître et de se reconnaître et la tristesse de comprendre ce qui se passe... C'est le début de la solution !
  10. Apprenez à aimer être ému : ne soyez pas contre vos émotions mais avec, ainsi vous vivrez les choses plus sereinement :)

 

Chloé Boileau